70 - "Histoire ancienne des Juifs" par Flavius Josephus (Identité du père d'Hiram Abif)


Flavius Josephus


L'IDENTITE DU PERE D'HIRAM ABIF


Historien romain d'origine juive, Flavius Josèphe (37-100) écrit une "Histoire ancienne des Juifs" qui comporte quelques éléments particulièrement intéressant dans le cadre de notre légende.

Une grande partie de cet ouvrage n'est qu'une adaptation de l'Ancien Testament, sans grande originalité par rapport aux textes bibliques. Il en est donc ainsi également de l'histoire de la fondation du Temple par Salomon, contenue dans Chroniques et Rois.

Mais... Flavius Josèphe nous réserve néanmoins une surprise de taille :  alors que les textes bibliques évoquent le père d'Hiram Abif sans citer son nom, notre historien judéo-romain, lui, le cite nommément. 

Il ajoute que le père d'Hiram Abif, qu'il nomme donc Ur, est d'origine juive, alors que les textes bibliques en font un Tyrien, c'est-à-dire un Phénicien.

Il est possible que Josèphe crée, volontairement ou non, une confusion entre Hiram et Betsaleel (Exode 31.1:6 et Exode 35 30:35, dans l'Ancien Testament)... Ce Betsaleel est l'architecte, ou le maître-artisan auquel Moïse confie la création du Tabernacle ou Tente de la Rencontre (qui abritera l'Arche d'Alliance), ainsi que tout son mobilier. Le Tabernacle est en fait la première version - mais mobile - du Temple de Jérusalem... Betsaleel est fils d'Uri, lui-même fils de Hur. Betsaleel et Hiram ne vivent absolument pas à la même époque (300 ans d'écart, approximativement), mais il est évident que leurs spécialisations permet d'établir entre eux un parallèle. Alors, confusion dans les données établies par Josèphe, ou lien symbolique volontaire ?

Bref, cette "confusion" entre Betsaleel et Hiram est affirmée par certains spécialistes de la Bible... Cependant, il faut bien reconnaître qu'une telle confusion, dans le chef d'un historien qui tout au long de son ouvrage suit fidèlement le texte biblique, n'est pas forcément "la" solution de l'énigme. Il est après tout aussi possible que Flavius Josèphe ait eu accès à des informations perdue depuis; et par ailleurs, le nom Ur n'était pas rare dans le monde juif de cette époque. Pour ma part donc, je reste sceptique au sujet d'une "confusion" entre Hiram et Betsaleel, bien que je ne puisse à l'heure actuelle apporter d'autres éléments de conviction.

Autre hypothèse encore :  il existerait à travers la Bible une sorte d'archétype de maître-artisan, ou maître architecte, illustré par divers avatars qui, assez forcément, ont un "air de ressemblance". Je pense ici à Noé, qui construit l'arche destinée à perpétuer les races humaines et animales à l'occasion du Déluge; à Phaleg, qui édifie la Tour de Babel; à Betsalel, créateur du Tabernacle; Hiram, "architecte" ou "expert-décorateur" du temple de Salomon; Zorobabel, qui dirigera l'édification du second Temple de Jérusalem; sans parler de la "vision du temple" évoquée par Ezechiel... Il resterait à en trouver le prototype, le premier modèle, et surtout le "ressort dynamique", c'est-à-dire sa finalité. Yahvé lui-même ?  Pour les Franc-Maçons, il pourrait assez facilement s'agir du Grand Architecte de l'Univers, bien entendu. Mais cette hypothèse, qui n'engage que moi, devrait encore faire l'objet d'une étude plus approfondie.

Dans l'extrait de cet ouvrage que je vous propose ci-dessous, on trouve ces éléments au second paragraphe de la page.


L.A.T.

*
*    *



HISTOIRE ANCIENNE DES JUIFS 

Flavius Josèphe

Livre VIII - Chapitre II